skip to Main Content

Père Jean
En toute liberté : entretiens avec Gilda Routy

Par Francis Paradis
Montréal : Novalis. 2015.

Ce petit livre d’entretiens est particulièrement intéressant par le fait qu’il nous révèle l’évolution spirituelle et humaniste de cet aumônier de la prison de Bordeaux dit le « pape de Bordeaux » : le père Jean, alias André Patry.

On comprend que l’esprit de la famille Patry a joué un rôle dans l’ouverture au monde du jeune garçon turbulent qu’il a été et qu’il est demeuré tout au long de sa carrière d’aumônier. Même dans un cadre hiérarchique, il a trouvé le lieu où il est possible, sinon nécessaire, d’être un peu délinquant pour pouvoir vraiment user éventuellement d’influence pour des âmes égarées puissent envisager de retrouver leur dignité.

Sa foie en l’être humain lui a permis de susciter la confiance et de faire émerger la volonté de faire du bien chez des personnes qui sont souvent considérées comme des moins que rien. Le père Jean ne vise qu’une chose, par l’écoute et des paroles de bon sens, avec de la persévérance et de la sincérité, susciter le désir de changement aussi minime soit-il.

En fait, tout au long de son apostolat, particulièrement en prison, le père Jean à appliquer cette maxime, si j’ose dire : « Dieu est amour ». Suivant cet exemple, le père Jean demeure disponible pour accueillir tous et chacun et leur prodiguer un réconfort ainsi qu’un support selon ses moyens.

Ses confidences nous permettent de mesurer la grandeur d’âme de cet aumônier exceptionnel, qui humblement vient en aide à tous ceux et celles qui le sollicitent.

JEAN-CLAUDE BERNHEIM
Université de St-Boniface

Back To Top
×Close search
Rechercher